ECG : normal

ECG en rythme sinusal entre 60 et 100/mn, dont aucune déflexion ni aucun segment n’est anormal.

Les ECG strictement normaux sont exceptionnels, car il existe des nombreuses variantes ECG de la normale.

Le tableau ci-joint (25 mm/s et 1 mV = 10 mm) rappelle les principaux critères qui permettent d’affirmer qu’un ECG est normal [1].

 

Les 12 critères d’un ECG normal [2]

————————————————–

  • L’onde P sinusale est positive en DI-DII (en dôme)
  • Une seule onde P sinusale précède chaque QRS (DII ≤ 2,5 mm et < 0,12 s)
  • La fréquence sinusale est comprise entre 60-100/min (adulte)
  • L’intervalle P-R (ou P-Q) a une durée constante (0,12 à 0,20 s)
  • Les QRS ont un axe frontal entre -30 à 90° (les QRS DI-DII sont ≥ 0)
  • Les QRS sont tous fins (durée QRS ≤ 0,11 s)
  • Il n’y a pas d’onde Q (mais il doit exister une micro onde q en V5-V6 et il peut exister une micro onde q fine en frontales, voire QS en DIII)
  • Les QRS ont un aspect rS en V1 et qR en V6 (l’onde R croit de V1 à V4 et l’onde S de V1 à V2)
  • Les QRS ont des amplitudes de R et de S modérées (indices d’hypertrophie ventriculaire négatifs)
  • Le segment ST est isoélectrique au segment PQ (sus-décalage possible : variantes)
  • L’onde T est asymétrique et positive (sauf en VR et V1 et parfois en DIII-VL) et son amplitude maximum < 2/3 du QRS et minimum > 10% de R
  • L’intervalle QT corrigé est normal (≤ 0,43 s homme et ≤ 0,45 s femme)

Un ECG normal n’élimine jamais complètement une maladie du cœur.

 

Voir aussi ECG pédiatrique

[1] Prineas RJ, Crow RS, Blackburn H. The Minnesota Code Manual of Electrocardiographic Findings. Littleton, Mass: John Wright-PSG Inc; 1982. –> système de codage exhaustif publié en 1960 (le« Minnesota code ») qui permet de référencer méticuleusement chacun des écarts à la normale

[2] Taboulet P. ECG de A à Z. 2010