Repolarisation atypique du sujet jeune (juvénile)

Variante normale de repolarisation caractérisée par des ondes T négatives peu profondes dans le précordium droit. Cette variante s’observe parfois chez un jeune adulte – souvent une jeune femme d’origine africaine, et s’explique par un axe transverse très postérieur de l’onde T comme on l’observe chez l’enfant (persistent juvenile pattern).

Synonyme : Repolarisation juvénile

  • L’ECG est strictement normal, mais l’onde T est négative de V1 à V3 (parfois jusqu’en V6), plus profonde en V1 qu’en V3.
  • Les années passant, toutes les ondes T vont se positiver (d’abord, V3 puis V2 puis V1).

La repolarisation atypique est une variante ECG de la normale à condition d’avoir éliminé les diagnostics différentiels en particulier chez un sujet caucasien après 16 ans, si l’onde T reste inversée après V2 [1].

Parmi ceux-ci, citons la cardiomyopathie hypertrophique, la dysplasie arythmogène du VD, le syndrome du QT long, une préexcitation, l‘hypertension artérielle pulmonaire et certaines étiologies spécifiques en Afrique : infectieuses (trypanosomiase, bilharziose…), carentielles (B1) ou secondaires à une anémie chronique (hémoglobinopathie S ou C).

 

Voir aussi. Inversion bénigne de l’onde T

 

Blog de SW Smith

A Young African American Woman with Chest Pain and Precordial T-wave Inversions.


La suite est réservée aux membres du site.
Connexion | Devenir membre