Sous-décalage de PQ (ou PR)

Déviation du segment PQ sous la ligne de base (définie par le segment TP).

Etiologies

  • Il peut être physiologique en cas de repolarisation atriale prononcée ; il peut alors atteindre 1 mm (0,1 mV) en particulier chez le sujet neurotonique, en cas de tachycardie ou de dyspnée (Cf. Repolarisation atriale).
  • Il peut traduire l’existence d’une péricardite aiguë à son début [4][5]
  • Il peut précéder le sus-décalage de (J)ST [1]. C’est un signe précoce et sensible, équivalent d’un trouble de repolarisation ventriculaire à l’étage atrial. Mais il est peu spécifique et s’observe dans d’autres circonstances comme un infarctus inférieur (infarctus atrial, critère d’Hellerstein), mais la relation entre les deux n’est pas clairement établie [3].
  • Il peut accompagner un bloc AV complet.

Références (abonnés)


La suite est réservée aux membres et stagiaires du site.
Connexion

| Devenir membre | Devenir stagiaire