Sous-décalage de PQ (ou PR)

Déviation du segment PQ sous la ligne de base définie par le segment TP. Un sous-décalage de PQ peut être physiologique ou pathologique :

– Il peut être physiologique en cas de repolarisation atriale prononcée ; il peut alors atteindre 0,1 mm en particulier chez le sujet neurotonique ou en cas de tachycardie.

– Il peut traduire l’existence d’une péricardite aiguë à son début. C’est un signe précoce et sensible, équivalent d’un trouble de repolarisation ventriculaire à l’étage auriculaire. Il peut précéder le sus-décalage de (J)ST (signe de Spodick).[1] La spécificité de ce signe augmente lorsqu’on exige un franc sous décalage ≥ 1 mm, d’aspect descendant et diffus.

– Il peut se voir au cours d’un infarctus inférieur avec infarctus atrial (voir ici) ou un BAV complet

Un sus-décalage de PQ est possible en VR, au cours d’une péricardite ou d’un infarctus auriculaire.

Voir Repolarisation atriale

[1] Baljepally R (1998)