Repolarisation

Restauration du potentiel de repos après une dépolarisation.

La repolarisation correspond aux phases 1 et 2 du potentiel d’action (repolarisation rapide uniquement pour les fibres à réponse rapide type Purkinje) et à la phase 3 (repolarisation lente pour tous les myocytes).

La correspondance de ces phénomènes sur l’ECG est la suivante :

– La repolarisation atriale débute dans le dernier tiers de l’onde P et se poursuit habituellement au delà du QRS. C’est un signal de basse fréquence parfois visible sous forme d’une onde Ta.

– La repolarisation ventriculaire débute au point J. La première phase correspond à la repolarisation lente et se traduit sur l’ECG par un segment ST (ou JT) plutôt isoélectrique (cf. Variantesnormales de repolarisation). La seconde phase correspond à la repolarisation rapide et se traduit sur l’ECG par le début de l’onde T ; elle se termine à la fin de l’onde T pour les auteurs classiques ou à la fin de l’onde U pour certains auteurs récents. [1]

La dépolarisation des deux ventricules se fait de l’endocarde vers l’épicarde, mais lors de la repolarisation, l’endocarde se repolarise physiologiquement après l’épicarde ce qui explique l’orientation habituelle de l’onde T dans le même sens (isophasique) que le complexe QRS précédent.

[1] Ritsema van Eck HJ (2005)