Inversion bénigne de l’onde T

Variante de repolarisation ST+ avec inversion terminale de l’onde T qui se rencontre aux USA chez environ 4% des hommes (parfois des femmes) d’origine africaine (« benign T-wave inversion »). Elle s’observe chez les sujets jeunes. Elle est exceptionnelle chez les sujets caucasiens (0,5 %).[1-4]

L’inversion porte sur la partie terminale ce qui confère à l’onde T un aspect diphasique dans les dérivations V3-V5 en regard de complexes QRS très voltés, suivis ou non d’un sus-décalage de ST à type de repolarisation précoce et d’un intervalle Q-T normal à court < 400 ms [1] ou QTc < 425 ms [1bis]. D’autres dérivations peuvent être concernées (sauf V1-V2). L’anomalie peut être transitoire. Le caractère négatif de l’onde T s’observe souvent en cas d’expression d’une onde J ou une onde s minime. Le caractère positif de l’onde T peut réapparaître en descendant les électrodes d’un ou deux espaces intercostales.

 

Diagnostics différentiels

Le principal est un cardiomyopathie hypertrophique, mais le context est différent [2].

Il faut également évoquer un SCA ST+, mais l’existence d’onde R très voltées au sein de QRS normaux (pas de rabotage des ondes R, pas d’onde Q, pas de QRS fragmentés) est fortement évocatrice de cette variante chez un sujet masculin d’origine africaine. C’est le tracé stable dans le temps et la négativité des examens complémentaires qui permettent de retenir ce diagnostic (voir Anterior STEMI?)

 


[1] Wang K, Asinger RW, Marriott HJ. ST-segment elevation in conditions other than acute myocardial infarction. NEJM. 2003;349(22):2128-35. (téléchargeable)  puis Wang K (2011) : Ann Noninvasive Electrocardiol 2011;16(1):64–69

[2] Hayden GE (2002)

[3] Roukoz R, Wang K. ST Elevation and inverted T wave as another normal variant mimicking acute myocardial infarction: the prevalence, age, gender, and racial distribution. Ann Noninvasive Electrocardiol 2011;16(1):64–69

[4] Papadakis M et al (2009). Prevalence and significance of T-wave inversions in predominantly Caucasian adolescent athletes. Eur Heart J;30:1728-35.

[5] Walsh B, Macfarlane PW, Prutkin JM, Smith SW. Distinctive ECG patterns in healthy black adults. J Electrocardiol. 2019; 56:15-23.

 

Voir aussi +++ Blog de Steve Smith (anglais)

Anterior STEMI?

Is it Wellens’ Syndrome?

A 30 year old African American with Chest pain and T-wave Inversion