Loi de Weidmann

La vitesse de conduction d’un influx entre deux cellules dépend de trois caractéristiques du potentiel d’action : le potentiel de repos, l’amplitude et la vitesse de dépolarisation.

  • La vitesse augmente si le potentiel de repos est abaissé et si l’amplitude et/ou la vitesse de dépolarisation est(sont) élevée(s).
  • La vitesse diminue en cas d’ischémie sévère, hypothermie, hyperkaliémie ou effet stabilisant de membrane, ce qui explique certains blocs intraventriculaires.