Conduction rétrograde

Anomalie de la conduction intracardiaque définit par la propagation d’un influx depuis un ventricule ou depuis le nœud AV vers les oreillettes.

La traduction peut être visible sur l’ECG (onde P rétrograde) ou cachée (cf. Conduction cachée).

Une conduction rétrograde peut utiliser la voie de conduction classique nodo-hissienne ou bien un faisceau accessoire (cf. Conduction antidromique).

Une conduction rétrograde peut s’observer au cours d’une extrasystole (jonctionnelle ou une ventriculaire), au cours d’une réentrée unique (écho auriculaire), d’une réentrée prolongée (tachycardie jonctionnelle) ou plus rarement d’une tachycardie ventriculaire.