Conduction rétrograde

Conduction des influx qui s’effectue de manière anormale depuis un ventricule, le faisceau de His ou le nœud AV vers les oreillettes (Cf. conduction intracardiaque).

La dépolarisation rétrograde des oreillettes se traduit sur l’ECG par une onde P rétrograde, mais l’influx peut rester bloquer avant d’y parvenir (cf. Conduction cachée).

Une conduction rétrograde peut s’observer en cas :

  • d’extrasystole jonctionnelle
  • de réentrée unique (cf. écho atrial) ou prolongée (cf. Tachycardie de WPW, Tachycardie nodale), par dualité nodale ou par faisceau accessoire.
  • d’extrasystole ventriculaire ou plus rarement d’une tachycardie ventriculaire.