Intervalle QT. 5. QRS larges

L’intervalle QT s’allonge en cas de trouble de conduction intraventriculaire car l’intervalle QT = durée du QRS + intervalle JT. L’intervalle QT ne reflète plus le risque arythmogène s’il n’est pas corrigé par la durée du QRS[1] .

Chez les patients avec des durées de QRS > 120 ms (par exemple, bloc de branche ou rythmes ventriculaires stimulés), une approche modifiée pour mesurer le QTc ajusté est nécessaire.

Des auteurs proposent de soustraire la durée du QRS dans le calcul du QTc (devenu JTc) ou de comparer l’intervalle J-T [intervalle Q-T – (durée du QRS)] avec de nouveaux standards [2]

Des auteurs français ont proposé en 2020 [8]  d’utiliser la formule : QTc ajusté = QTc – durée QRS + 90 ms [9]. Les mêmes seuils de 460 et 500 ms utilisés pour QTc peuvent être appliqués pour le QTc ajusté.

Mais d’autres formules existent) [voire biblio].

 

Biblio QTc et QRS larges(Abonnés)


La suite est réservée aux membres du site.
Connexion | Devenir membre