ECG spécial : endocavitaire

Examen qui permet d’analyser la genèse et la conduction des influx intracardiaques. Il est réalisé à l’aide de sondes d’électrophysiologie introduites dans les cavités cardiaques droites dans le cadre d’une exploration électrophysiologique endocavitaire. Les indications sont essentiellement les bilans de malaise ou syncope, l’évaluation d’un risque arythmogène et l’identification d’un mécanisme de tachycardie.

L’analyse de la conduction intracardiaque repose sur les mesures de durée des différentes étapes (cf. Conduction intracardiaque) :

Au cours du bloc nodal, l’obstacle siège dans le nœud AV : l’intervalle A-H est allongé au-delà de 140 ms et l’intervalle H-V est normal.

Au cours du bloc infranodal, l’obstacle siège (a) au niveau du tronc du faisceau de His (bloc intrahisien ou « tronculaire ») : l’onde H est élargie ou dédoublée et le potentiel hisien est allongé ≥ 30 ms ; (b) ou au niveau des branches du faisceau de His (bloc infra-hisien) : AH est normal, HV élargi ≥ 70 ms avec un QRS large.