Vectocardiographie

Représentation graphique des vecteurs du cœur sous forme d’une courbe fermée au cours de l’activation électrique des ventricules (H Mann, 1920) [1]. Le vectocardiogramme peut se projeter dans un plan quelconque de l’espace frontal, horizontal ou sagittal [2].

Pour sa construction, on peut utiliser les points synchrones des différentes déflexions observées à un instant donné selon deux dérivations perpendiculaires et les projeter dans le triangle d’Einthoven pour en déterminer la direction et la grandeur [3].

La vectocardiographie a considérablement fait progresser la connaissance de l’exploration électrophysiologique [4].

Figures. Reproduction avec autorisation

[1] Bond RR, Finlay DD, Nugent CD, Moore G, Guldenring D. Methods for presenting and visualising electrocardiographic data: From temporal signals to spatial imaging. J Electrocardiol. 2013;46(3):182-96
[2] Brohet C (1998)
[3] Vacheron A, Le Feuvre C, Di Matteo J. Cardiologie. Expansion scientifique publications. (3e édition) 1999.
[4] Man S, Maan AC, Schalij MJ, Swenne CA. Vectorcardiographic diagnostic & prognostic information derived from the 12-lead electrocardiogram: Historical review and clinical perspective. J Electrocardiol. 2015 Jul-Aug;48(4):463-75.