Dérivations de Lian/Lewis/Lund/Khan

Position particulière des électrodes frontales utilisée parfois pour mieux visualiser une dissociation AV au cours d’une tachycardie à QRS larges (Lian, Lewis), pour mieux visualiser une onde epsilon (Fontaine) ou en cas de tremblements (Lund).

Dérivations de Lian

  • Mettre l’électrode du membre supérieur droit au 3e espace intercostal droit
  • Mettre l’électrode du membre inférieur gauche, au niveau de la xiphoïde.
  • On crée ainsi une sorte d’amplification de l’activité atriale dans les dérivations de membre

Dérivations de Lewis (version classique)

  • Mettre la dérivation du poignet droit en parasternal au 2e espace intercostal droit.
  • Mettre la dérivation du poignet gauche en parasternal au 4e espace intercostal droit.
  • La calibration doit être ajustée à 1 mV = 20 mm.
  • Examiner la dérivation DI (en particulier)

Atrial Fib with RVR. What treatment? Then SVT. Is it sinus? Use ultrasound and Lewis leads!

Dérivations de Fontaine pour l’amplification de l’onde Epsilon

Dérivations de Lund

Positionnement des électrodes près des racines des membres pour éviter les tremblements, en particulier au cours des épreuves d’effort, mais également chez le vieillard (électrodes supérieures sur les deltoïdes en regard de la tête humérale, électrodes inférieures sur le grand trochanter)

 

 

Dérivations de Khan [3] 

Pour réduire les artéfacts/parasites en modifiant le la position des électrodes des membres (voir ci-dessous).

 

ECG à 4 dérivations de Cardiosecur® [4]

 

Monitoring (recommandations AHA 2004) [5]


La suite est réservée aux membres du site.
Connexion | Devenir membre