Artéfacts

Anomalies qui s’ajoutent sur le tracé ECG, mais ne proviennent pas du cœur [1-2-3].

Elles sont secondaires à des trémulations musculaires (6-10 déflexions/cm), des influx de neuro-stimulateur (3 déflexions/cm à une amplitude d’environ 0,5 mV), des contractions du diaphragme (phénomène de Dietz) [2], des artéfacts de réseau électrique à 50 Hz ou 60 Hz aux USA (2 déflexions/mim), des mouvements de câble ou une mauvaise fixation d’électrodes (voir Blog de S. Smith, une rareté).

Les artéfacts gênent la lecture de l’ECG et peuvent orienter à tort vers une fibrillation atriale.

Comment réduire les artéfacts ?

  • en rasant des poils trop nombreux,
  • en nettoyant une peau trop grasse ou trop sèche à l’alcool dénaturé avant d’appliquer l’électrode,
  • en changeant les électrodes défaillantes (date de péremption ?),
  • en vérifiant la mise à la terre,
  • en appliquant un filtre pass-bas < 150 Hz (cf. ECG normal) : 60, 35 voire 20 Hz
  • en disposant les électrodes frontales à la racine des membres (dérivations de Lund : électrodes supérieures sur les deltoïdes en regard de la tête humérale, électrodes inférieures sur le grand trochanter) [1]
  • en stoppant un neuro-stimulateur
  • et en alignant les fils dans l’axe des dérivations (éviter les chevauchements des fils).

Attention. Un filtre pass-bas < 150 Hz réduit de 10-15% les amplitudes de QRS (cf. Filtre)

 


La suite est réservée aux membres du site.
Connexion | Devenir membre