Troubles secondaires de repolarisation

Anomalies de la repolarisation secondaires à une anomalie de la dépolarisation. Ces anomalies ne sont pas spécifiques (sus-décalage ou sous-décalage de ST et/ou aplatissement, légère inversion ou au contraire gain d’amplitude des ondes T) et peuvent être rattachées aux conditions de dépolarisation (ex. tachycardie, bloc de branche, surcharge ventriculaire ou hypertrophie ventriculaire, faisceau accessoire, stimulateur cardiaque, rythme infra-nodal…).

Ce diagnostic ne peut être retenu qu’en l’absence d’autres causes : variantes de la normale, ischémie coronaire, péricardite, médicaments (ex. amiodarone, digitalique…), métaboliques (ex. dyskaliémie, dyscalcémie, hypothermie…), cardiomyopathies, anomalies de l’intervalle QT

L’effet Chatterjee est un trouble secondaire de la repolarisation qui persiste jusqu’à quelques joursaprès une anomalie transitoire de dépolarisation de la branche gauche (ex. bloc complet gauche, extrasystole ventriculaire, préexcitation ou stimulateurcardiaque).