Alternance électrique de l’onde T

Variation d’amplitude et/ou de morphologie de l’onde T tous les deux complexes alors que l’axe des QRS et la fréquence restent stables. Ce signe traduit l’hétérogénéité de la repolarisation et la vulnérabilité aux arythmies ventriculaires.

Cette variation est modeste et, sauf exception, non détectable au repos. Elle est parfois recherchée chez certains patients à l’aide d’un matériel informatique spécifique au cours d’un pacing atrial, un test d’effort ou un ECG ambulatoire pour évaluer le risque de mort subite ou étayer une hypothèse de syndrome du QT long

Sa positivité chez les patients à risque (post infarctus) permet une meilleure sélection des indications de défibrillateur.

voir revue ici

Références :

Spodick DH (2005)

Rosenbaum DS (1994)

Costantini O (2009)

Asatryan B, Schaller A, Bartholdi D, Medeiros-Domingo A. Late-onset severe long QT syndrome. Ann Noninvasive Electrocardiol. 2017;e12517.

Cutler MJ, Rosenbaum DS. Risk stratification for sudden cardiac death: is there a clinical role for T wave alternans?

Heart Rhythm. 2009; 6(8 Suppl):S56-61

Liew R. Electrocardiogram-based predictors of sudden cardiac death in patients with coronary artery disease. Clin Cardiol. 2011; 34(8):466-73.

Dagres N, Hindricks G. Risk stratification after myocardial infarction: is left ventricular ejection fraction enough toprevent sudden cardiac death? Eur Heart J. 2013;34(26): 1964-71

Verrier R et al. Electrophysiology of T-wave alternans: Mechanisms and pharmacologic influences. Journal of Electrocardiology 2013