Onde P rétrograde

Onde P qui résulte de l’activation rétrograde des oreillettes depuis le nœud AV ou un faisceau accessoire. Elle est généralement de morphologie inverse à l’onde P sinusale.

On peut observer une onde P rétrograde au cours de nombreux évènements rythmiques comme des extrasystoles jonctionnelles ou un rythme jonctionnel (sur paralysie sinusale par exemple), un écho atrial (par un mécanisme de réentrée), des extrasystoles ventriculaires ou un rythme ventriculaire, l’ensemble des tachycardies jonctionnelles (cf. « écho atrial ») et parfois une tachycardie ventriculaire (l’onde P rétrograde succède au QRS).