Segment ST (ou segment JT)

Segment qui commence à la fin du complexe QRS et se termine au début de l’onde T.

  • Ce segment décrit le début de la repolarisation des ventricules et correspond à la phase de repolarisation lente en « plateau » des myocytes ventriculaires.
  • Il est isoélectrique à la ligne de base si l’endocarde et l’épicarde en regard et en miroir de la dérivation explorée ont un potentiel de membrane strictement identique. Or, les deux couches du myocarde présentent généralement de petites différences de potentiel durant cette phase 2 du potentiel d’action ce qui explique une fréquente déviation du segment ST.

 

  • On mesure une éventuelle déviation du segment ST au niveau du point J par comparaison avec la fin du segment PQ en raison de l’existence parfois prononcée d’une repolarisation atriale (cf. Onde T atriale). [1]
  • Le segment ST peut être physiologiquement sus-décalé (ST+) de 4 mm maximum, dans le cadre des variantes normales de repolarisation : repolarisation masculine, repolarisation féminine, repolarisation précoce de l’épicarde et inversion bénigne de l’onde T.
  • Le segment ST peut être physiologiquement sous-décalé (ST-) de 0,05 mV maximum si le segment ST n’est pas en pente descendante.[2]

Les étiologies non physiologiques de ST+ ou ST- sont nombreuses et leurs identifications difficiles (cf. Sous-décalage de ST ou Sus-décalage de ST). La démarche diagnostique implique une lecture complète de l’ECG et une combinaison avec la clinique.

[1] Wang K et al. ST-segment elevation in conditions other than acute myocardial infarction. N Engl J Med 2003; 349(22): 2128-35. (téléchargeable)
[2] Prineas RJ, Crow RS, Blackburn H. The Minnesota Code Manual of Electrocardiographic Findings. Littleton, Mass: John Wright-PSG Inc; 1982. (http://heart.bmj.com/cgi/content/full/84/6/582. (téléchargeable)