Nœud hyperdromique

Variante physiologique de conduction nodale, caractérisée par un intervalleP-R court (< 0,12 s) qui s’allonge quand la fréquence atriale augmente.

Un nœud hyperdromique est présent chez environ 2% de la population. Le diagnostic différentiel est une préexcitation ou une conduction nodale accélérée (cf. Syndrome du PR court).