Bienvenu(e)s dans ECG-LAND !

Le site e-cardiogram.com propose un lexique, une banque d’ECG et des références scientifiques… pour faire vivre le savoir.

Un accès grand public gratuit et un accès grand curieux après abonnement plus complet et qui permet une auto-évaluation par de nombreux Quiz classés par thèmes et difficulté.

Il est utile pour pour votre formation initiale, continue et révision de vos examens (Inscription aux cours en ligne).

Aidez ce site (aucun soutien financier public ou privé, autoentrepreneur 13 août 2019 SIRET 85313941800018)

Dr. P. Taboulet

PANDEMIA – Institut Covid-19 Ad Memoriam

Les Journées PandemIA, réalisées en collaboration avec l’Institut Covid-19 Ad Memoriam, réunissent 60 orateurs, experts et prestigieux, pour vous dire tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Covid (sans oser le demander), du virus aux vaccins, en passant par les conséquences climatiques, économiques, sociales, et surtout le monde d’après, AVEC Covid …

Les Journées PandemIA (18 am-19 mars 2021, COVID, 100% digital) ici

Programme global ici

Qui sont ils ? ici

Inscription (gratuite et donne accès aux replays sur YouTube) ici

QUIZ pour la nouvelle année ?

Pour tester vos connaissances à l’aide de Quiz, pourquoi ne pas vous inscrire sur e-cardiogram ?

  • Aberration ou ectopie 1
  • Blocs 1 (n = 30)
  • Blocs 2 (n = 30)
  • Cardiopathie 1
  • Cardiopathie 2
  • Coronaropathie 1
  • Coronaropathie 2
  • Physiopathologie
  • Tachycardie ≥ 200/min
  • Tachycardie QRS fins 1
  • Tachycardie QRS fins 2
  • Tachycardie QRS larges 1
  • Thérapeutique 1
  • Thérapeutique 2
  • Toxique/métabolique

Quiz par série de 20 sur des thèmes de difficulté croissante. Temps libre pour répondre.

Quiz tous revus et corrigés fin 2020. Grandes images et solutions commentées en image et en texte… et une note sur 20 à la fin

Inscription (5,5 euros) pour un accès libre à tout le site 4 ans. Inscription via la page quiz ou ici

De très nombreux Quiz seront ajoutés en cours d’année 2021, année aussi pour des cours en « live » sur le web (via zoom)…

Bonnes fêtes – PT

 

L’HYPERKALIEMIE tue !

Les conséquences cardiaques d’une hyperkaliémie (K sup. 5,2 mmol/l) sont essentiellement liées à sa rapidité d’installation et au terrain cardiovasculaire.

L’ECG est généralement modifié dans les formes sévères, mais il peut être normal si l’hyperkaliémie s’est installée lentement ou que la kaliémie n’est pas sup. 6,5 mmol/l.

Une hyperkaliémie sévère fragilise l’automatisme et la conduction intracardiaque mais aussi la contractilité ce qui s’accompagne de signes cardio-circulatoires pouvant conduire au choc cardiogénique et à la mort. Les signes diagnostiques sont nombreux et variés.

Le diagnostic est en général évoqué devant des ondes T amples, fines et pointues (stalagmites V3V4), une dysfonction sinusale, un bloc AV ou des complexes QRS larges. Il faut alors rechercher d’autres signes plus spécifiques d’hyperkaliémie comme des anomalies de l’onde P (diphasique, aplatie, longue), un aspect cubique du ST-T ou encore des signes de mauvais pronostic comme des QRS très larges, un ST+ Brugada, une onde r ample en VR, une tachycardie à QRS larges voire très larges pseudo TV.

Les signes cliniques associés aux signes ECG de gravité réalisent un syndrome hyperkaliémique qu’il faut apprendre à reconnaître et à traiter sans attendre, car l’hyperkaliémie tue parfois sans attendre (Cf. Hyperkaliémie. Traitement).

RV sur YouTube pour suivre la formation (21 min)

DÉPISTAGE de la FA dans la population !

La Société Européenne de Cardiologie (ESC) vient de publier des recommandations exhaustives sur la prise en charge de la fibrillation atriale  [1]. Comme toujours c’est passionnant, et cela défini l’état de l’art en Europe.

Je retiens surtout une volonté de dépistage qui ferait honneur à la France si un jour la Haute autorité de Santé s’intéressait à la « prévention d’excellence » et pas seulement au « traitement d’excellence » quand la complication survient (thrombo-aspiration carotidienne, ablation de FA, fermeture de l’auricule…). Lisons plutôt :

« Le risque de FA (souvent asymptomatique) et d’AVC augmente avec l’âge, ce qui justifie le dépistage de la FA chez les personnes âgées. Le dépistage opportuniste de la FA semble rentable chez les personnes âgées (≥ 65 ans) et chez les personnes de 75 à 76 ans en cas de dépistage ECG intermittent pendant 2 semaines. La palpation du pouls et/ou l’ECG à court terme chez les personnes âgées (≥ 65 ans) donne une prévalence de la FA à 4,4%, ce qui suggère un nombre nécessaire pour dépister un FA égal à 70. Les enregistrements ECG portatifs répétés pendant 2 semaines dans une population non sélectionnée âgée de 75 à 76 ans augmente la détection de la FA asymptomatique jusqu’à 7,4% chez les sujets ayant ≥ 2 facteurs de risque d’AVC . »

Pour ces raisons (et le développement de très nombreux outils de screening [1]), l’ESC recommande :

  • Un dépistage opportuniste de la FA par prise de pouls ou une bande de rythme ECG est recommandé pour les patients de plus de 65 ans (I B).
  • Un dépistage par ECG systématique doit être envisagé pour détecter la FA chez les personnes âgées de plus de 75 ans, ou ceux à haut risque d’AVC (IIa B)

Comme dirait notre président, vive la république, vive la France. Ouvrez le ban !

[1] Hindricks G, Potpara T, Dagres N, et al; ESC Scientific Document Group. 2020 ESC Guidelines for the diagnosis and management of atrial fibrillation developed in collaboration with the European Association of Cardio-Thoracic Surgery (EACTS). Eur Heart J. 2020 Aug 29… (libre accès)


La suite est réservée aux membres du site.
Connexion | Devenir membre