Déviation axiale des QRS

Axe des QRS (ÂQRS ou axe moyen du cœur) dévié dans le plan frontal au-delà des valeurs physiologiques (0° et +100°).

 

Voir : Axe des QRS

  • On parle de déviation axiale droite au-delà de 90° (axe droit avec DI négatif et VF-DIII positifs). Cela s’observe chez l’enfant, chez un sujet longiligne, en cas de maladie pulmonaire, hypertrophie ventriculaire droite ou dans le cas exceptionnel d’un hémibloc postérieur droit (> +100°).
  • On parle de déviation axiale gauche au-delà de 0° (axe gauche avec VF négatif et DI-VL positifs). Cela s’observe chez un sujet âgé (0-30°), en cas de maladie du coeur gauche, hypertrophie ventriculaire gauche ou hémibloc antérieur gauche (< -45°).
  • L’axe du coeur est peu interprétable en cas d’inversion des électrodes frontales, préexcitation ventriculaire ou séquelle d’infarctus.

Axe horizontal

  • Axe du cœur entre 0 et 30° (surface du QRS en DI > VL, en DI comparable à -VR, négatif en DIII). Un ÂQRS voisin de 0° se voit chez les sujets brévilignes et/ou assis.

Axe vertical

  • Axe du cœur entre 60 et 90° (surface du QRS en DII > DIII > DI, négative en VL, et en DII comparable à VF). Un ÂQRS voisin de 90° se voit chez les sujets longilignes.

Axe dans le no man’s land

  • Axe du cœur situé entre 180 et 270° (ou supérieur droit ou nord-ouest). S’il n’y a pas erreur dans la position des électrodes, un tel axe évoque un hémibloc antérieur gauche en rythme supraventriculaire ou, en cas de tachycardie d’origine indéterminée, une tachycardie ventriculaire avec activation du cœur de la pointe vers la base (à l’inverse de ce qui se produit en cas d’activation via le faisceau de His).

Axe perpendiculaire

  • Axe du cœur incalculable car perpendiculaire au plan frontal (tous les QRS ont sensiblement la même amplitude et la même morphologie). Cet aspect est secondaire à une bascule du cœur vers le plan sagittal et n’a pas de valeur pathologique. Il s’observe plus fréquemment chez les obèses et les insuffisants respiratoires.

 

Lire impérativement : inversion des électrodes frontales

 

Vidéo YouTube : comment bien faire un ECG ?