Progression harmonieuse des ondes R

Physiologiquement, les ondes R croissent harmonieusement de V1 à V4(V5) puis décroissent jusqu’en V9 (et les ondes S croissent de V1 en V2 puis décroissent).

L’analyse méticuleuse de cette progression est riche d’enseignement.

  • si R ≥ S en V1, il faut évoquer une hypertrophie VD (en l’absence de bloc droit) ou un infarctus basal.
  • si R > S en V2 ou V3, la zone de transition est précoce (déviée à droite), ce qui peut être physiologique (transition précoce) ou indiquer une surcharge ventriculaire droite ou un bloc fasciculaire septal.
  • si R continue de croître après V4 ou si R ≥ 30 mm en V5 ou V6, il faut évoquer une hypertrophie VG.
  • si les ondes R sont « rabotées », il faut évoquer une séquelle de nécrose ou n’importe quel bloc gauche.
  • Si R décroit puis croit brutalement, il faut suspecter que la position des électrodes précordiales n’est pas correcte.