Onde P

Signal électrique qui témoigne de l’activation bi-auriculaire. Cette activation est généralement provoquée par la dépolarisation préalable du nœud sinusal (onde P sinusale), mais parfois celle du nœud du sinus coronaire (rythme du sinus coronaire), d’une autre partie de l’oreillette droite ou gauche (rythme para-atrial ou extrasystole auriculaire) ou par voie rétrograde (onde P rétrograde).

Les ondes P sont mieux visibles dans les dérivations DII et V1, les dérivations de Lewis et la dérivation œsophagienne.

Une onde P négative devant un QRS en DI ou DII évoque une inversion d’électrodes, un rythme du sinus coronaire, un rythme jpnctionnel, une activié atriale ectopique (extrasystole auriculaire, tachycardie atriale ectopique) ou un situs inversus.

Une onde P négative derrière un QRS en DI ou DII évoque une onde P rétrograde, une extrasystole atriale très précoce ou un écho atrial