Dérivations de Lewis/Lian

Position particulière des électrodes frontales qui permet parfois de mieux visualiser les ondes P quand elles sont petites, rapides et/ou cachées dans la repolarisation.

Cela peut être utile pour le diagnostic étiologique d’une tachycardie à QRS larges et visualiser une dissociation AV

Dérivations de Lian,

  • Mettre l’électrode du membre supérieur droit au 3ème espace intercostal droit
  • Mettre l’électrode du membre inférieur gauche, au niveau de la xiphoïde.
  • On crée ainsi une sorte d’amplification de l’activité atriale dans les dérivations de membre

Dérivations de Lewis (version classique)

  • Mettre la dérivation du poignet droit au 2ème espace intercostal droit.
  • Mettre la dérivation du poignet gauche au 4ème espace intercostal droit.
  • Examiner la dérivation DI (en particulier)

Atrial Fib with RVR. What treatment? Then SVT. Is it sinus? Use ultrasound and Lewis leads!

 

Lire aussi Dérivations de Fontaine pour l’amplification de l’onde Epsilon

 

———

Bakker ALM, Nijkerk G, Groenemeijer BE, et al (2009) The Lewis lead: making recognition of P waves easy during wide QRS complex tachycardia. Circulation 119:e592 –3.

Alzand BSN, Crijns HJGM (2011) Diagnostic criteria of broad QRS complex tachycardia: decades of evolution. Europace 13:465–472.

Aksu U, Kalkan K, Gülcü O, et al (2016) Comparison of standard and Lewis ECG in detection of atrioventricular dissociation in patients with wide QRS tachycardia. Int J Cardiol 225:4–8.

Francis J. ECG monitoring leads and special leads. Indian Pacing Electrophysiol J. 2016;16(3):92–95