Ischémie sous-épicardique

Perfusion myocardique insuffisante de la couche sous-épicardique. Ce terme a été abandonné.

Sur l’ECG, on observe une onde Tinversée (exemple ≥ 3 mm) dans plusieurs dérivations contiguës d’un territoire coronaire. Une inversion d’aspect symétrique ou profonde (≥ 10 mm), un aspect diphasique ou une inversion terminale de l’onde T sont particulièrement évocateurs d’ischémie (et encore davantage en cas d’ondes Q ou de complexes QRS modifiés par l’ischémie, ou de sous-décalage de ST associé). 

Une onde T inversée d’origine ischémique peut traduire tous les stades d’une ischémie coronaire : ischémie silencieuse, reperfusion coronaire, cicatrisation d’un infarctus transmural ou lésion coronaire instable à haut risque (ex. Syndrome de Wellens). 

Les ondes T inversées traduisent en général un stade d’ischémie moins aigu que les ondes T amples qui traduisent un infarctus à un stade précoce.