Infarctus 9b. Fibrillation atriale

Une fibrillation atriale est présente ou apparait à la phase aiguë d’un infarctus dans environ 13% des cas.[1] Elle apparaît au cours de l’évolution à 30 jours dans 4-10% des cas et aggrave le pronostic [2] [3] [4]. Elle s’observe plus fréquemment en cas d’infarctus compliqué d’insuffisance cardiaque, péricardite aiguë ou lésion ischémique de l’oreillette gauche (infarctus atrial)

P. Taboulet. 100 ECG autour de l’infarctus. S-Edition 2020

 

[1] Jabre P, Roger VL, Murad MH, et al. Mortality associated with atrial fibrillation in patients with myocardial infarction: a systematic review and meta-analysis. Circulation. 2011; 123(15):1587-93.
[2] Jabre P, Roger VL, Murad MH, et al. Mortality associated with atrial fibrillation in patients with myocardial infarction: a systematic review and meta-analysis. Circulation. 2011; 123(15):1587-93
[3] Almendro-Delia M, et al; ARIAM Andalucia Study Group. Prognostic impact of atrial fibrillation in acute coronary syndromes: results from the ARIAM registry. Eur Heart J Acute Cardiovasc Care. 2014; 3(2):141-8.
[4] Belle L, Cayla G, Cottin Y, et al. French Registry on Acute ST-elevation and non-ST-elevation Myocardial Infarction 2015 (FAST-MI 2015). Design and baseline data. Arch Cardiovasc Dis. 2017;110(6-7):366-378.

 

Vidéo Youtube (P. Taboulet) : Cardioversion d’une fibrillation atriale aux urgences

Traitement (2013-204)

Si la FC > 100/mn et que l’hémodynamique est sévèrement menacé (ex. fréquence > 150/mn avec hypotension et/ou marbrures) ou quand un contrôle pharmacologique adéquat de la fréquence cardiaque est inefficace, il est recommandé de pratiqué un choc électrique externe (Classe IC).

Si la FC > 100/mn et que l’hémodynamique est conservée, il est recommandé de ralentir la réponse ventriculaire par :

– l’amiodarone I.V. (300 mg en 20 à 60 minutes) en cas de dysfonction VG ou en présence d’OAP (Classe IC)

– un bêtabloquant ou un inhibiteur calcique non DHP en l’absence d’OAP ou bronchospasme (Classe IC)

– la digoxine est un choix raisonnable (Classe IIa, C) pour ralentir une réponse ventriculaire rapide et améliorer la fonction VG des patients qui présentent une dysfonction VG sévère une insuffisance cardiaque.

– les antiarythmiques de classe I sont contrindiqués (Classe III).

 

Références :

– American College of Cardiology Foundation; American Heart Association; European Society of Cardiology; Heart Rhythm Society, Wann LS, Curtis AB, et al. Management of patients with atrial fibrillation (compilation of 2006 ACCF/AHA/ESC and 2011 ACCF/AHA/HRS recommendations): a report of the American College of Cardiology/American Heart Association Task Force on practice guidelines. Circulation. 2013; 127(18):1916-26. (téléchargeable)

– January CT, Wann LS, Alpert JS, et al. 2014 AHA/ACC/HRS Guideline for the Management of Patients With Atrial Fibrillation: Executive Summary: A Report of the American College of  Cardiology/American Heart Association Task Force on Practice Guidelines and the Heart Rhythm Society. Circulation. 2014 Apr 10.

Blog de SW Smith (en anglais)

Acute Cardiogenic Shock: What is the Diagnosis?