Complexes QRS fragmentés larges

Complexe QRS qui présentent au moins deux dédoublements de l’onde R ou l’onde S en présence d’un complexe QRS ≥ 0,12 s. Cette fragmentation témoigne d’une altération segmentaire dans l’activation électrique des ventricules (cf. Bloc focal) généralement en rapport avec une cicatrice myocardique (nécrose ou fibrose).

Les QRS fragmentés larges (flQRS ≥ 120 ms) en rapport avec un bloc de branche, un rythme électro-entrainé ou une extrasystole ventriculaire, seraient aussi des témoins fiables d’une séquelle de nécrose. Il s’agit de QRS qui présentent plus de deux crochetages sur l’onde R ou l’onde S dans au moins deux dérivations contiguës ou adjacentes du territoire inférieur (DII, DIII, VF), latéral (V6, DI, VL) ou antérieur V1-V5) [1]. Chez les patients atteints ou suspects de coronaropathie, des flQRS seraient des marqueurs indépendants d’un risque accru de mortalité. 

Les flQRS s’observent au cours de cardiomyopathie avec fibrose comme une DVDA, une maladie de Chagas ou une cardiomyopathie hypertrophique.

Intéret de reconnaitre un QRS fragmenté (vidéo YouTube)

Références (voir QRS fragmentés fins)

[1] Das MK, Suradi H, Maskoun W, Michael MA, Shen C, Peng J, Dandamudi G, Mahenthiran J. Fragmented wide QRS on a 12-lead ECG: a sign of myocardial scar and poor prognosis. Circ Arrhythm Electrophysiol. 2008;1(4):258-68.