Reperfusion coronaire

Après réouverture d’une artère coronaire à la phase aiguë d’un infarctus, plusieurs signes ECG associés à la disparition rapide de la douleur suggèrent une reperfusion coronaire.

  • une réduction de plus de 50% du sus-décalage de ST dans la dérivation la plus atteinte à la 60ème minute d’un traitement thrombolytique [1] ou – mieux encore – la réduction de plus de 70% (résolution) de la somme des sus-décalages de ST entre 90 et 180 min.[3]
  • l’apparition d’ondes T inversées dans les deux heures suivant une thrombolyse [4]
  • la survenue d’arythmies ventriculaires dont un rythme idioventriculaire accéléré indiquent également une reperfusion coronaire.
  • A noter qu’une majoration transitoire du sus-décalage de ST est possible lors de la réouverture de l’artère, notamment avec des thrombolytiques [1].

L’existence d’une ischémie grade 3 (ischémie transmurale) est un facteur indépendant d’échec d’une reperfusion par angioplastie, associé à un mauvais pronostic. L’ischémie grade 3 se reconnaît sur l’ECG par l’association de : (a) une distorsion des QRS (ascension majeure du point J ou quasi disparition de l’onde S dans les dérivations type Rs où l’onde T est positive) ou (b) une élévation majeure du segment ST (amplitude du ST > 50% de l’onde R dans les autres dérivations type qR) [2].

 

Blog de SW Smith.

Un infarctus vu très précocement et qui malgré une réouverture précoce n’a pas de bons signes de reperfusion évolue vers une très grosse séquelle ;

Poor Microvascular Reperfusion (« No Reflow »): Best Diagnosed by ECG

Un infarctus vu tardivement peut-il encore bénéficier d’une thrombolyse ? Critères ECG

9 Hours of Chest Pain and Deep Q-waves: Is it too late for Thrombolytics? (Time Window for Reperfusion; Acuteness on the ECG)

[1] Cura FA et al. ST-segment resolution 60 minutes after combination treatment of abciximab with reteplase or reteplase alone for acute myocardial infarction. Am J Cardiol 2004; 94:859–63

[2] Wehrens X, Doevendans P, Ophuis TJ, Wellens H. A comparison of electrocardiographic changes during reperfusion of acute myocardial infarction by thrombolysis or percutaneous transluminal coronary angioplasty. Am Heart J 2000;139:430-6

[3] Sorajja P, Gersh BJ, Costantini C, et al. Combined prognostic utility of ST-segment recovery and myocardial blush after primary percutaneous coronary intervention in acute myocardial infarction. Eur Heart J 2005;26:667–674. (free acces)

[4] Hira RS, Moore C, Huang HD, Wilson JM, Birnbaum Y. T wave inversions in leads with ST elevations in patients with acute anterior ST elevation myocardial infarction is associated with patency of the infarct related artery. J Electrocardiol. 2014; 47(4):472-7