TJ 3. réciproque par réentrée AV

TJ réciproqueen rapport avec un faisceau accessoire. Selon le sens emprunté par l’influx, on distingue

– la tachycardie jonctionnelle réciproque par réentrée orthodromique (de très loin la plus fréquente)

– de la tachycardie jonctionnelle réciproque parréentrée antidromique (10% des patients affectés par le syndrome de Wollf-Parkinson-White).