Tachy. atrioventriculaire 5. permanente

Tachycardie atrioventriculaire par réentrée en rapport avec un faisceau accessoire particulier qui a la double propriété de conduire exclusivement par voie rétrograde et de façon décrémentielle [2].

Synonyme : tachycardie jonctionnelle incessante ou tachycardie de Coumel [1].

 

ECG

La tachycardie est à QRS fins, quasi incessante, avec une fréquence de 150 à 250/min. ll n’y a pas de préexcitation visible (contrairement au syndrome de Wolff-Parkinson-White typique). Elle survient principalement chez l’enfant et peut conduire à une cardiomyopathie rythmique.

L’onde P rétrograde est située loin derrière le QRS avec un intervalle R-P > P-R ce qui évoque aussi une tachycardie nodale atypique (fast-slow) et certaines formes de tachycardies atriales basses.

Ces tachycardies sont accessibles à l’ablation par radiofréquence [2].

[1] Coumel P, Attuel P. Reciprocating tachycardia in overt and latent preexcitation. Influence of functional bundle branch block on the rate of the tachycardia. Eur J Cardiol. 1974;1(4):423‐436. (pas d’abstract)

[2] Brugada J, Katritsis DG, Arbelo E, et al; ESC Scientific Document Group. 2019 ESC Guidelines for the management of patients with supraventricular tachycardia. The Task Force for the management of patients with supraventricular tachycardia of the European Society of Cardiology (ESC). Eur Heart J. 2019 (téléchargeable)