Extrasystole atriale + aberration

Certaines ESA très précoces sont conduites dans un faisceau de His partiellement en période réfractaire. Cette conduction partielle de l’influx dans le His est à l’origine d’une aberration ventriculaire. Le complexe QRS résultant peut présenter toute forme de bloc de branche (cf. Aberration ventriculaire, Phénomène d’Ashman).

 

Si l’ESA est masquée  dans la repolarisation, certaines aberrations peuvent égarer vers le diagnostic d’ESV, aussi faut-il bien connaitre les critères diagnostiques de Complexes QRS aberrants.

 

D’autres ESA encore plus précoces sont conduites dans le nœud AV en période réfractaire. Cette conduction de l’influx peut être à l’origine d’un bloc AV partiel (P-R long) ou un bloc AV complet (onde P’ bloquée) –> voir Extrasystole atriale bloquée).