TV 4. infundibulaire

Synonymes. TV en salves; tachycardie de Gallavardin

Tachycardie ventriculaire décrite en 1922 par L. Gallavardin sous forme d’extrasystoles ventriculaires en salves répétitives non soutenues. (cf. How to recognise and manage idiopathic ventricular tachycardia sur le site de l’ESC)

  • Les ESV infundibulaires prennent naissance en général dans l’infundibulum du ventricule droit (parfois gauche). Elles surviennent au repos et sont dues à un automatisme anormal par activité auto-déclenchée utilisant comme médiateur l’AMP cyclique, associé à une hypersensibilité aux catécholamines.
  • Cette arythmie survient typiquement entre 20 et 40 ans avec une prédominance féminine et un déclenchement diurne. Il n’y a pas de cardiopathie sous-jacente identifiable. Elles sont bénignes mais parfois symptomatiques [1].
  • Les TV représentent 70% des « TV idiopathiques » et environ 10% des TV.

Aspect ECG [1] 

  • Au cours de la tachycardie infundibulaire droite, on note des doublets, triplets et/ou salves répétitives de 5 à 10 d’extrasystoles monomorphes, avec un aspect de retard gauche, non crocheté, axe vertical ou droit (environ 120°) de type ESV infundibulaire.
  • Les salves débutent avec un couplage long [(RR’/QT) > 1)]. La longueur de la salve augmente avec la longueur du couplage initial et donc du tonus sympathique. Le cycle des extrasystoles s’allonge – et donc la cadence diminue – au cours de la salve. Cette cadence dépasse rarement 170/min.
  • Certaines TV naissent au niveau de l’infundibulum du ventricule gauche ou au niveau des sinus de Valsalva ; l’aspect ECG est alors différent, avec un aspect de retard droit ou intermédiaire en V1 et V2.
  • L’arythmie est repérée sur des Holter ou reproduite lors d’épreuve d’effort. Elle ne correspond pas toujours à l’acmé de l’effort mais précède ou suit la période où l’accélération sinusale est maximale. Les salves peuvent disparaître avec l’accélération de la cadence sinusale à l’effort ou injection d’isoprénaline nécessaire pour induire l’arythmie
  • Elles disparaissent parfois après injection d’adénosine dont l’action médiée par la GMP s’oppose à celle médiée par l’AMP cyclique

ESC. How to recognise and manage idiopathic ventricular tachycardia.

ECG disponibles sur life in the fast lane. Right Ventricular Outflow Tract (RVOT) Tachycardia

 

Autres exemples, pronostic et traitement (abonnés)


La suite est réservée aux membres du site.
Connexion | Devenir membre