Signe des oreilles de lapin

Signe de Marriott qui permet de distinguer un complexe ventriculaire d’un complexe supraventriculaire en cas de QRS larges avec retard droit [1bis].

Si le complexe est supraventriculaire, l’onde R en V1 et/ou V2 est crochetée comme deux oreilles de lapin qui nous regarde avec une oreille droite proéminente (R < R’).

Si le complexe est ventriculaire, c’est l’oreille gauche qui est proéminente (R > R’) [1].

Ce signe possède une excellente spécificité pour distinguer une tachycardie ventriculaire d’une tachycardie supraventriculaire. Des exceptions existent [3]

« Marriott’s sign, a taller peak in the first R wave when compared to R’ is considered a specific criterion for distinguishing between these two entities and strongly favors the diagnosis of ventricular tachycardia. » [3]

NB : d’autres signes sont en faveur d’une TV en cas de retard droit (cf. TV avec retard droit) [2].

[1] Gozensky C (1974)

[1bis] Sandler IA, Marriot HJ. The differential morphology of anomalous ventricular complexes of RBBB-type in lead v; ventricular ectopy versus aberration. Circulation 1965;31:551-6.

[2] Alberca T (1997)

[3] Reddy V et al. The exception to Marriot’s sign. Annals of NI Eleclectrocardiology. 3 May 2017