Signe des oreilles de lapin

Signe visible dans la dérivation précordiale V1 qui permet de distinguer un complexe supraventriculaire d’un complexe ventriculaire en cas de QRS larges avec retard droit (signe de Marriott) [1].

  • Si le complexe est ventriculaire, l’onde R en V1 est crochetée comme deux oreilles de lapin qui nous regardent avec une oreille gauche proéminente (R > R’) [2]. Il peut s’agir d’une ESV, d’un RIVA ou d’une tachycardie ventriculaire.
  • Si le complexe est supraventriculaire, c’est l’oreille droite qui est proéminente (R < R’). Il s’agit d’un bloc de branche droit.

Ce signe possède une excellente spécificité pour distinguer une tachycardie ventriculaire d’une tachycardie supraventriculaire [4]. Des exceptions existent, comme une tachycardie antidromique [3]. En cas de retard droit, d’autres signes sont en faveur d’une TV (cf. TV avec retard droit) [4].

Ce signe ne doit pas être utilisé dans la dérivation V2 [5].

 

Références (réservées aux abonnés)


La suite est réservée aux membres du site.
Connexion | Devenir membre