TJ 6. automatique

TJ en rapport avec un hyperautomatisme. Elles sont exceptionnelles et s’observent physiologiquement chez des sujets jeunes (hyperadrénergie ou fièvre) ou dans le cadre d’une toxicité médicamenteuse (digitalique ou théophylline), hypokaliémie, ischémie coronaire.

Sur l’ECG, les QRS sont généralement fins, avec une fréquence comprise entre 55 et 130/mn. L’onde P est générelament visible en rétrograde juste apres les QRS (RP > 70 ms). Quand la fréquence cardiaque est < 100/mn on parle plutôt de rythme idio-jonctionnel accéléré. Cette forme de TJ s’accompagne plutôt d’ondes P dissociées et n’est pas sensible aux manœuvres vagales.