Hypertrophie VG 2. et BBG

Le diagnostic d’hypertrophie ventriculaire gauche (HVG) est délicat en cas de bloc de branche gauche car les indices d’HVG perdent leur spécificité :

– la zone de transition est déviée vers la gauche,

– la durée des complexes QRS est allongée, et les ondes SV1V3 sont plus amples

– les troubles secondaires de la repolarisation sont similaires à ceux observés au cours de l’HVG.

En cas de retard gauche, une hypertrophie atriale gauche couplée à une durée de QRS > 155 ms et un haut voltage en précordiales (ex. SV2 + RV6 > 45 mm) ont une bonne spécificté pour le diagnostic d’HVG. De fortes amplitudes de l’onde S en V2 ou V3 et de l’onde R en VL, V5 ou V6 ont en règle générale une bonne valeur diagnostique positive.

L’indice de Sokolow-Lyon SV1 + RV5(6) > 30 mm a une sensibilité de 22,2% et une spécificité de 88,3% chez l’hypertendu  [Burgos]. La spécificité de l’indice de Sokolow augmente si SV1 + RV5(V6) ≥ 40 mm (Baranowski ) L’association cumulative d’un axe hypergauche (QRS DII négatif), une onde R ample en VL (≥ 1,1 mV), une onde SV2 > 3,0 mV et SV3 > 2,5 mV (indice de Kafaka) ou un indice de Sokolow SV1 + RV5(V6) ≥ 4 mV ont une bonne valeur diagnostique positive [Kafka]. De fortes amplitudes de l’onde S en V2 ou V3 et de l’onde R en VL, V5 ou V6 ont en règle générale une bonne valeur diagnostique positive. Ainsi, les indices précordiaux SV2 + SV3 > 6 mV, SV2-V3 + RV5-V6 > 4 mV, RVL + SV3 > 3,5 mV semblent avoir une bonne performance (86–89%) [Baranowski]. L’indice SV2 + RV6 > 45 mm a une sensibilité de 86% et une spécificité de 100% [Klein]. La prolongation de la durée des QRS au-delà de 155 ms est un bon indice d’HVG en rapport avec l’augmentation d’épaisseur du ventricule ou son remplacement par de la fibrose qui retarde la conduction intraventriculaire . Ainsi, une durée de QRS > 160 ms couplée à une hypertrophie atriale gauche a une bonne spécificité pour le diagnostic d’HVG [Haskell, Hancock]

BBG et HVG : quiz en vidéoici et formation au delà du basic ici

En cas d’hémibloc antérieur gauche, la déviation axiale gauche augmente l’amplitude de RDI et de SDIII (ce qui simule l’HVG) et diminue l’amplitude de R en précordiales gauches (ce qui masque l’HVG). Certains signes permettent d’évoquer l’HVG  :

L’indice de Gertsch : somme SDIII + (R + S) max. en 12D > 30 mm (homme) ou 28 mm (femme) ,  L’indice de Bozzi : somme SV1-2 + (R+S)V6 > 25 mm ou SV1+ (R+S)V5 > 25 mm]  La dérivation VL reste fiable. Ainsi, les indices de Sokolow (amplitude de R en VL > 11 mm, mieux si > 16 mm) ou de Cornell (amplitude de R en VL + onde S en V3 > 28 mm chez l’homme ou > 20 mm chez la femme) ont une bonne sensibilité (45-68%) et specificité (67-81%)….

Références :  

Hancock EW et al. AHA/ACCF/HRS recommendations for the standardization and interpretation of the electrocardiogram: part V: electrocardiogram changes associated with cardiac chamber hypertrophy… Circulation. 2009; 119(10):e251-61 (téléchargeable)

Gertsch M et al. Electrocardiographic detection of left ventricular hypertrophy in the presence of left anterior fascicular block. Am J Cardiol 1988; 61(13):1098-101. 

Baranowski R, et al. Electrocardiographic diagnosis of the left ventricular hypertrophy in patients with left bundle branch block: Is it necessary to verify old criteria? Cardiol J. 2012;19(6):591-6.

Ravi S, et al. Diagnosis of Left Ventricular Hypertrophy in the Presence of Left Anterior Fascicular Block: A Reexamination of the 2009 AHA/ACCF/HRS Guidelines. Ann Noninvasive Electrocardiol. 2013;18(1):21-8.

Haskell RJ, Ginzton LE, Laks MM. Electrocardiographic diagnosis of left ventricular hypertrophy in the presence of left bundle branch block. J Electrocardiol. 1987;20(3):227-32. 

Platek AE, Karpinski G, Szymanski FM, Filipiak KJ. Different ECG manifestations of left ventricular hypertrophy in presence of intermittent LBBB and RBBB. J Electrocardiol. 2015;48(4):686-8. 

Klein RC, Vera Z, DeMaria AN, Mason DT. Electrocardiographic diagnosis of left ventricular hypertrophy in the presence of left bundle branch block. Am Heart J.  1984 Sep;108(3 Pt 1):502-6

Burgos PF, Luna Filho B, Costa FA, et al. Electrocardiogram Performance in the Diagnosis of Left Ventricular Hypertrophy in Hypertensive Patients With Left Bundle Branch Block. Arq Bras Cardiol. 2017;108(1):47-52

Kafka H, Burggraf GW, Milliken JA. Electrocardiographic diagnosis of left ventricular hypertrophy in the presence of left bundle branch block: an echocardiographic study. Am J Cardiol 1985;55:103–6.

Bozzi G, Figina A. Left anterior hemiblock and electrocardiographic diagnosis of left ventricular hypertrophy. Adv Cardiol. 1976;16:495-500