Hypertrophie VD 2. et BBD (ou BBG)

Le diagnostic d’hypertrophie VD est délicat en présence d’un bloc de branche [1] .

 

Un bloc de branche droit gêne peu la lecture des signes d’hypertrophie VD qu’il faut évoquer devant :

  • une forte déviation axiale droite (≥ + 110°),
  • des QRS très larges (ex. ≥ 155 ms),
  • une onde R’ d’amplitude ≥ 15-20 mm en V1-V2 avec un franc retard à l’inscription de R’ en V1 (> 0,10 s),
  • une onde S large et profonde en DI,
  • un aspect qRR’ ou QRR’ en V1-V2 (en faveur d’une hypertrophie VD sévère),
  • des ondes T inversées profondément en V1-V3 (cf. Cardiopathie arythmogène du VD),
  • une onde P ample en DVII2 (cf. Hypertrophie atriale droite)

Un bloc de branche gauche interdit la lecture des signes directs d’hypertrophie VD. Néanmoins, une déviation axiale droite des QRS est inhabituel pour un BBG et des QRS très larges (ex ≥ 160 ms) ou très amples peuvent en témoigner.

 

[1] Hancock EW, Deal BJ, Mirvis DM, et al. AHA/ACCF/HRS recommendations for the standardization and interpretation of the electrocardiogram: part V: electrocardiogram changes associated with cardiac chamber hypertrophy… J Am Coll Cardiol 2009;53:992–1002. (téléchargeable)