Myocardite

 

Inflammation plus ou moins diffuse du myocarde et du sac péricardique (myo-péricardite). Cette inflammation peut altérer sévèrement les propriétés contractiles du myocarde et générer des troubles de conduction AV et/ou du rythme.

La myocardite aiguë offre habituellement un tableau clinique et ECG proche de la péricardite aiguë [1]. Néanmoins, au cours d’une myocardite :

  • la clinique est généralement plus sévère et le pronostic vital régulièrement engagé (insuffisance cardiaque voire choc cardiogénique parfois).
  • l’ECG est plus souvent normal
  • l’élévation de la troponine n’est pas suffisamment discriminante.
  • le diagnostic positif repose sur l’imagerie (échographie, scintigraphie, IRM).

Les signes ECG peuvent manquer. Sinon ils associent de façon variable [1] :

  • une tachycardie sinusale
  • une composante musculaire (anomalies systématisées de dépolarisation) avec complexe QRS larges et ondes Q
  • une composante péricardique (anomalies diffuses de repolarisation) avec anomalie de repolarisation atriale ou ventriculaire (cf. Péricardite aiguë)
  • des troubles de conduction ou du rythme sont souvent associés.

Le diagnostic différentiel est l’infarctus ST+

Dans les formes focales (fréquentes), on observe un courant de lésion sous épicardique (ST+) systématisé dans un territoire électrique avec parfois un miroir mimant un infarctus ST+ [2].

 

Une coronographie est généralement réalisée sans attendre dans les formes cliniques/ECG douteuses.

 

Formation YouTube (P. Taboulet) :

Péricardite, Myocardite, Épanchement péricardique. Formation ECG

 

Blog de SW Smith

An 8 year old with diarrhea, abdominal pain, and syncope

A Young Woman with Chest Pressure and Subtle, Focal ST Elevation/Depression


La suite est réservée aux membres du site.
Connexion | Devenir membre