Indice d’HVG : 4. Peguero-Lo Presti

Indice d’hypertrophie ventriculaire récemment découvert (2017) pour le diagnostic d’hypertrophie VG. Il explore la masse du ventricule gauche à l’aide de la dérivation (V4) et d’une autre dérivation dans le plan horizontal précordial qui présente la plus profonde onde S.

 

Indice de Peguero-Lo Presti positif si SDeepest + SV4 ≥ 23 mm (femme) ou ≥ 28 mm (homme)

 

Dans l’étude princeps, il présentait et une bonne sensibilité 62% (supérieure à Cornell 35%) une excellente spécificité (90%) versus échocardiographie [1]. Néanmoins, la plupart des patients inclus dans leur étude avaient une fraction d’éjection normale. La sensibilité reste intéressante chez des sujets chinois plus jeunes (44 ± 16 ans) versus IRM, avec ou sans altération de la fraction d’éjection, mais la spécificité est moindre [2]. D’autres auteurs chinois sur une autre population (7415 representative Chinese adults aged 18-85 year) retrouvent cette bonne sensibilité, mais au prix d’une moindre spécificité [3].

NB. Je suis assez stupéfait par ce nouvel indice que j’ai beaucoup testé (sur une population de français suivi en cardiologie) quand les indices classiques étaient négatifs (cf. Indice de Cornell, Indice de Sokolow) et qui s’est révélé parfois positif à raison (vrai positif) et qui vient donc légitimement enrichir la liste des indices ECG pour le dépistage de l’HVG.


La suite est réservée aux membres du site.
Connexion | Devenir membre