Tri- ou tétralogie de Fallot

Cardiopathie cyanogène congénitale qui se traduit sur l’ECG de l’adulte opéré par

  • une hypertrophie VD sévère avec des complexes QRS larges et amples en V1-V2, un aspect qR ou une onde R exclusive en V1 et une zone de transition généralement incalculable
  • un axe droit ou un axe hyperdroit
  • un bloc droit complet est fréquent et, dans ce cas, R’ est beaucoup plus ample que R
  • la repolarisation peut révéler des signes de surcharge ventriculaire droite
  • des arythmies atriales ou une maladie de l’oreillette est fréquente au cours de l’évolution [1]

Recommandations ESC 2020 [1] [2] [3]


La suite est réservée aux membres du site.
Connexion | Devenir membre