Fibrillation atriale 9b cardiovers + ACG

Prise en charge de la fibrillation atriale en médecine d’urgence. Recommandations de la SFMU en partenariat avec la SFC. Taboulet P, Duchenne J, Lefort H, et al. Ann. Fr. Med. Urgence (2015)

La cardioversion d’une FA facilite la reprise progressive des contractions auriculaires et expose – dans les 3 à 30 jours suivants – au risque de migration d’un éventuel embole auriculaire dans la circulation systémique et en particulier vers le cerveau. 

Il est donc préférable d’envisager une cardioversion avant la 48e heure qui suit le début d’un accès prolongé de FA. Une cardioversion est possible au delà, mais seulement chez un patient bien anticoagulé ou dont l’ETO a éliminé la présence d’un caillot dans l’OG.

La cardioversion doit être précédée, sauf urgence vitale, par une anticoagulation.

– Si le début de la FA n’est pas connu, la cardioversion doit être précédée par trois semaines d’ACG oral efficace (AVK ou AOD) ou administration d’héparine ou HBPM à dose efficace (Classe I) ou moins longtemps en cas d’ETO négatif.

– Si le début de la FA est clairement inférieur à 48 h et que le patient n’a aucun facteur de risque thrombo-embolique, une héparine i.v. ou HBPM s.c. à dose efficace ou un AOD peuvent être envisagée autour de la cardioversion, sans besoin pour une anticoagulation orale ultérieure

Après cardioversion réussie, ou conversion spontanée, chez les patients à risque thrombo-embolique et en l’absence de risque fort de saignement, un traitement anticoagulant de quatre semaines par ACG est recommandé pour prévenir le risque d’embolie déclenchée par la cardioversion et la reprise de contractilité. Ce traitement est parfois donné à vie, selon le bénéficie/risque expliqué à chaque patient (Classe I). Ces estimations reposent sur le CHA2DS2-VASC score (image 2) et le risque HAS-BLED.

Référence :

Taboulet P. Anticoagulation dune fibrillation auriculaire aux urgences. Ann. Fr. Med. Urgence (2012) 2:317-322

[1] Camm et al. Guidelines for the management of atrial fibrillation. The Task Force for the Management of Atrial Fibrillation of the European Society of Cardiology (ESC). EHJ 2010

[2] Camm AJ, Lip GY, 2012 focused update of the ESC Guidelines for the management of atrial fibrillation: An update of the 2010 ESC Guidelines for the management of atrial fibrillation. Eur Heart J. 2012;33:2719-47.