Cardioversion TV monomorphe

La cardioversion d’une tachycardie ventriculaire (TV) monomorphe ou présumée comme telle repose sur :

Pour une TV avec hémodynamique compromise :

choc électriqueavec sédation appropriéeà n’importe quel point de la cascade thérapeutique (Classe I)

Pour une TV « commune » probable (idiopathique, CMNO ou ischémique)

procaïnamide si hémodynamique stable* (Classe IIa, mais non disponible en F)

amiodarone« >amiodarone en particulier si hémodynamique instable, mécanisme de tachycardie incertain, TV réfractaire au choc électrique ou récurrente malgré le procaïnamide ou autre antiarythmique (Classe IIa). Le sotalol peut être utile pour le traitement des TV répétitives (Classe IIa)

pacing ventriculairesi TV réfractaire au choc électrique ou récurrences après traitement antiarythmique (Classe IIa)

lidocaïnepour le traitement initial d’une TV mono- ou polymorphe soutenue et stable, particulièrement dans le contexte d’un SCA ou infarctus (Classe IIb)

Pour une TV « spécifique » probable

bêtabloquant (TV catécholergiqueouTV infundibulaire) (Classe I),

vérapamil(TV fasciculaire)(Classe I),

amiodarone« >amiodarone(Classe IIa) oulidocaïne(contexte de SCA) (Classe IIb).

[1] Zipes DP et al. ACC/AHA/ESC guidelines for management of patients with ventricular arrhythmias and the prevention of sudden cardiac death—executive summary. Circulation 2006; 114;1088-1132. (téléchargeable)