Bloc fasciculaire

Bloc de conduction dans une division fasciculaire de la branche gauche du faisceau de His [5].

A – Branche gauche

La branche gauche se divise en 2 à 3 faisceaux d’importance fonctionnelle très variable (voir figure ci-dessous; le faisceau postérieur gauche est à droite sur les schémas) [1].

 

*Le faisceau postérieur est beaucoup plus important que le faisceau antérieur par sa taille et son importance pour la synergie de contraction entre les deux parois septales et latérales du ventricule gauche. Il est court, large, doublement vascularisé et situé proche du flux entrant, moins turbulent que le flux sortant [2]. Pour toutes ces raisons, le bloc fasciculaire postérieur gauche est rarissime et traduit habituellement des lésions sévères et évolutives de la branche gauche ou du tissu de conduction intra-hissien (dégénératives ou ischémiques) [6].

 

B – Branche droite

  • La branche droite est aussi considérée comme un faisceau unique. Sa lésion s’appelle un bloc de branche droit.
  • L’association d’un bloc de branche droit et d’un bloc du faisceau antérieur ou postérieur gauche s’appelle un bloc bifasciculaire de pronostic fondamentalement différent à court terme.
  • L’association d’un bloc de branche droit et d’un bloc fasciculaire alternant antérieur et postérieur s’appelle un bloc de branche bilatéral toujours de mauvais pronostic à court terme.

 


La suite est réservée aux membres et stagiaires du site.
Connexion

| Devenir membre | Devenir stagiaire