Bloc de branche 5. déguisé

Aspect de bloc de branche droit déguisé par un bloc fasciculaire antérieur gauche particulièrement prononcé (large) ressemblant à un bloc de branche gauche en dérivations frontales DI-VL ou précordiales V5-V6 [1] .

Sur l’ECG, l’aspect de BBD peut être masqué en précordiales V1-V2, mais suggéré par une onde S persistante > 40 ms en DI-VL ou V5-V6. Les QRS sont larges en dérivations frontales, simulant un BBG, avec un axe proche de -60° et une petite onde q qui persiste en frontales gauches (ce n’est donc pas un BBG). L’aspect de BBD doit être évoqué et peut être révélé par un enregistrement 2 espaces intercostaux plus haut [1]

 

Ces blocs déguisés décrits en 1954 par JL Richman et L Wolff sont rares et résultent de pathologies dont l’association à des degrés divers oriente les vecteurs de dépolarisation vers la gauche (aspect RR’ en DI) et vers l’avant (aspect RR’ en V1) [1].

Les pathologies généralement impliquées sont une séquelle de nécrose, un bloc de branche et soit une hypertrophie ventriculaire controlatérale soit parfois une préexcitation [2].

Le pronostic est généralement mauvais [3].

 

Biblio complète (free acces) sur PubMed ici


La suite est réservée aux membres du site.
Connexion | Devenir membre