Inversion des électrodes

Erreurs dans la position des électrodes. Elles sont fréquentes et compromettent l’interprétation, soit parce que les dérivations n’explorent plus exactement la région souhaitée (erreur dans les mesures d’indices d’hypertrophie, dans l’analyse du segment ST…), soit parce qu’elles génèrent des fausses anomalies (fausses ondes Q, Brugada, erreur d’axe du cœur…)

L’inversion des électrodes frontales est fréquente(5% des cas !). Elle est parfois facilement détectée par (a) l’existence d’une onde PDI-DII inversée et d’un QRSDI négatif qui ne ressemble pas au QRSV6; (b) une dérivation de polarité nulle (DI, DII ou VF). Elle est parfois très difficile à reprérer…

L’inversion des électrodes précordiales est détectée par l’absence de progression harmonieuse des ondes R de V1 à V4 ou n’importe quelle dysharmonie dans l’évolution des QRS de V1 à V6.

L’inversion des électrodes frontales est fréquente (5% des cas !). Elle est parfois facilement détectée par (a) l’existence d’une onde PDI-DII inversée et d’un QRSDI négatif qui ne ressemble pas au QRSV6; (b) une dérivation de polarité nulle (DI, DII ou VF). Elle est parfois très difficile à reprérer…

Références

Rudiger A, Hellermann JP, Mukherjeec R, Follath F, Turina J. Electrocardiographic artifacts due to electrode misplacement and their frequency in different clinical settings. Am J Emerg Med 2007;25:174–8.

Garcıa-Niebla J (2009), Batchvarov VN, MalikM, Camm AJ. Incorrect electrode cable connection during electrocardiographic recording. Europace 2007;9:1081–90.

http://lifeinthefastlane.com/ecg-library/limb-lead-reversals/

Velagapudi P et al. Left arm/left leg lead reversals at the cable junction box: A cause for an epidemic of errors. Journal of Electrocardiology 50 (2017) 111 – 114