BBD à 40 ans

Voici l’ECG systématique d’un homme de 40 ans. Pas d’anomalie clinique.
Vous lui conseillez de consulter un cardiologue devant ce bloc ?

La démarche est la suivante :

1 – bloc complet droit (cf. trois critères réunis)
2 – pas d’anomalie des QRS qui fasse penser à une cardiopathie (axe 90° environ, donc pas d’HBPG d’ailleurs exceptionnel, pas de séquelle de nécrose, durée ≤ 150 ms, pas d’hypertrophie ventriculaire droite ou gauche) ni onde epsilon (cf. dysplasie)
3 – pas d’anomalie de la repolarisation (il y a une sorte de discordance appropriée du ST-T secondaire au BBD en regard des RsR’)

Le patient est asymptomatique. En l’absence de cardiopathie clinique ou électrique évidente, ce BBD typique traduit probablement une anomalie bénigne du système de conduction intra-hissien.

MAIS.
Vos réponses au Quiz révèlent les difficultés pour bien interpréter un BBD… et certaines formes de BBD sont révélatrices d’une cardiopathie du cœur droit (congénitale ou dysplasie arythmogène) ou une cardiopathie ischémique. De plus, l’aspect peut parfois être confondu avec un ECG Brugada.

POUR CELA, il est préférable d’adresser le patient à un cardiologue pour éliminer une cardiopathie (ETT ± épreuve d’effort et plus si affinité).

Bussink BE, et al. Right bundle branch block: prevalence, risk factors, and outcome in the general population: results from the Copenhagen City Heart Study. Eur Heart J. 2013;34(2):138–146