ECG numériques : Watch, Kardia…

Il existe de plus en plus d’outils médicaux numériques pour l’enregistrement du rythme cardiaque ou d’un ECG 12 dérivations à disposition des professionnels ou des patients eux-mêmes [1]. Pour la reconnaissance du rythme (ou autres anomalies), ils utilisent des algorithmes simples ou de l’intelligence artificielle (Cf. ECG. Intelligence artificielle).

Ces dispositifs peuvent être utilisés pour obtenir une bande rythmique 1 dérivation interprétable à la place d’un ECG à 12 dérivations. De plus, les patients peuvent utiliser ces appareils pour une évaluation ad hoc ou de routine de leur rythme dans un environnement domestique. 

Très connue des patients, efficace, mais chère : SmartWatch (Montre Apple®) [1][3][6]

Très utile pour médecins et patients :

  • Smartphone Kardia system : ECG monopiste ou 6 pistes de poche [7][9][10][11]
  • Cardiio : Ryhme cardiaque App téléchargeable pour iphone qui reconnait la variation de pouls en photophléthysmographie (gratuite ici)

Très prometteur (outil médical pur)

  • Patch ECG (Zio* XT de la société iRhythm Technologies). Ce système, un Holter miniature à une seule dérivation, de la taille d’une montre, est placé sur la partie pectorale gauche du thorax et porté durant 2 semaines [8]. Cet outil est supérieur à la détection par oscillométrie de la FA. La stratégie utilisée est relativement rentable car le nombre de patients (> 75 ans et HTA) à évaluer pour dépister une FA à 6 mois est de 21 [8].

 

Divers

  • ECG quatre dérivations thoraciques [5] : Cardiosegur® (société allemande, 1850 euros, pour iPhone ou iPad)
  • ECG pour écran tactile, Cardioline® (société italienne)
  • ECG Expert avec 4 électrodes (société espagnole), électrodes à la ceinture [4] ….

  • Cardioskin
  • ECG portable D Heart Électrocardiographe pour smartphones et patients (société italienne) (voir photo)
  • L’ECG multidérivations (système Heartscape©) est un enregistreur ECG qui permet l’analyse de 80 dérivations à l’aide d’un gilet à usage unique. Il permet une exploration électrique étendue du cœur, à l’aide d’électrodes disposées sur le thorax (58 dérivations antérieures, 12 dérivations latérales et 10 dérivations postérieures). La pose du gilet (tailles variables) prend moins de 5 minutes. Son développement commercial semble avoir été interrompu… Le système Heartscape© offre un intérêt spécifique chez les patients suspects de SCA lorsque l’ECG initial inscrit un sous-décalage de ST, car il augmente alors la détection des infarctus avec élévation du segment ST, en particulier dans le territoire postérieur (V7-V9). Le résultat, interprété par un logiciel informatique, apparaît sous forme de cartographie couleur reproduisant les troubles de la repolarisation (mapping-ECG ou body surface mapping). Les segments ST décalés d’au moins 0,5 mm (0,05 mV) apparaissent sur l’écran ou le papier imprimé en couleur dégradée de rouge (sus-décalage) ou bleu (sous-décalage). La lecture est facile, que le médecin soit spécialiste ou non (infirmière, étudiant…). L’impression d’un complexe QRS-T par dérivation est possible. La fiabilité est bonne et la reproductivité excellente, même en situation extrahospitalière. Il est également intéressant lorsque l’ECG initial est non spécifique (pas ou peu contributif) car il permet une excellente cartographie des décalages minimes de ST et offre une facilité de monitoring (changement dynamique du ST). Enfin, il facilite l’identification des anomalies du segment ST en présence d’autres anomalies cardiaques.

Cardio online – abonnés

  • Arnaud Savouré, lors d’une conférence aux JE SFC 2020, nous explique pourquoi réaliser une télésurveillance de l’électrocardiogramme, de quelle manière et quels types d’appareils utiliser : Objets-connectés  ici
  • Place des applications patients ici

Electrocardiographes portables et autres outils Amazon ici


La suite est réservée aux membres du site.
Connexion | Devenir membre