On apprend jamais autant que par l’ERREUR

L’histoire se passe à Chypre [1]

H 62 ans, fumeur et hypertension artérielle, se présente à l’hôpital en raison de douleurs thoraciques précordiales depuis une heure avec dyspnée. L’évaluation initiale révèle une tachycardie, une TA 80/50 mm Hg, des bruits cardiaques réguliers et des râles crépitants fins bilatéraux.

Ils appliquent le vieil adage (un peu vite) : « toute tachycardie est une TV jusqu’à preuve du contraire » et devant la mauvaise tolérance, ils réalisent un CEE sous AG. Stupeur : çà ne fait rien…

Quelles sont les erreurs commises ?

Réponses : Quiz : module 3 tachycardie à QRS larges)

[1] Andreou AY, Christou T, Koskina LE. Electrocardiographic presentation of acute left main coronary artery occlusion misinterpreted as ventricular tachycardia. J Electrocardiol. 2021 Sep-Oct;68:7-10.