Rotation antéropostérieure

Rotation du cœur autour de son axe antéropostérieur. Cette rotation peut s’effectuer dans le sens horaire (le ventricule droit se situe plus en avant et plus haut, le ventricule gauche plus en arrière et plus bas) ou antihoraire (l’inverse). Cette rotation modifie principalement l’orientation du vecteur principal tourné davantage vers le bas ou le haut (cf. Activation électrique des ventricules).

Dans le sens horaire, le cœur se verticalise. De fait, les ondes R sont amples en DII-DIII-VF (l’aspect est similaire à celui observé en précordiales gauches), moins amples en DI (onde r) et une onde S s’inscrit en VL. L’axe électrique du cœur est vertical. Un axe vertical peut être une variante ECG de la normale chez un sujet longiligne ou un indice d’hypertrophie ventriculaire droite.

Dans le sens antihoraire, le cœur s’horizontalise, de fait, les ondes R sont amples en DI-VL (l’aspect est similaire à celui observé en précordiales gauches), plus petites en DII (r) ; une onde S s’inscrit en DIII et un aspect diphasique en VF. L’axe électrique du cœur est horizontal. Un axe horizontal peut être une variante ECG de la normale chez un sujet bréviligne ou un indice d’hypertrophie ventriculaire gauche.

Référence :

Gay J, Desnos M, Benoit P. L’électrocardiogramme (1990). Éditions Frison-Roche