Maladie de Bouveret

Léon Bouveret en 1889 a identifié le premier – avant l’événement de l’ECG – des tachycardies paroxystiques (à début et fins brusques) sur cœur sain (tachycardies essentielles).

Les termes « maladie de Bouveret » ou « tachycardie de Bouveret » ou « tachycardie jonctionnelle » sont synonymes en France de « tachycardie réciproque par réentrée intranodale (TRIN) ». Ces termes approximatifs sont à éviter…

En effet, une tachycardie paroxystique à début et fins brusques peut concerner aussi une tachycardie par réentrée sur faisceau accessoire, fibrillation atriale, tachycardie atriale et flutter atrial, et aussi certaines tachycardies ventriculaires.

Pour cela, il est essantiel d’obtenir un diagnostic de certitude.