Fibres à réponse lente

Myocytes dont la dépolarisation dépend principalement du canal calcico-sodique (cf. Potentiel d’action). Ces fibres se trouvent dans le nœud sinusal et dans le nœud AV. Elles sont à réponse lente du fait de leurs fonctions :

– Les fibres du nœud sinusal sont spécialisées dans l’automatisme. Elles constituent le principal pacemaker physiologique du cœur.

– Les fibres du nœud AV ont pour propriété principale de ralentir les influx supraventriculaires qui parviennent aux ventricules (conduction décrémentielle). Elles sont aussi douées d’automatisme et constituent un pacemaker accessoire (cf. Rythme jonctionnel).