Cardioversion FA et infarctus

Une fibrillation auriculaire avec réponse ventriculaire rapide augmente la consommation d’oxygène par le myocarde déjà ischémié. Un traitement intraveineux est recommandé – si l’hémodynamique est stable – pour ralentir la réponse ventriculaire rapide et améliorer la fonction ventriculaire gauche [1] : 

Classe I

amiodarone

bêtabloquant et/ou inhibiteur calcique non-dihydropyridine, en l’absence de dysfonction ventriculaire gauche clinique, bronchospasme ou bloc AV.

[1] Fuster V (2006)