Antiarythmiques de classe III

Inhibiteurs du courmiodarone« >ant potmiodarone« >assique de repolmiodarone« >arismiodarone« >ation. interférence miodarone« >avec les échmiodarone« >anges Nmiodarone« >a-Cmiodarone« >a. Ils bloquent en priorité les cmiodarone« >anmiodarone« >aux potmiodarone« >assiques iK (phmiodarone« >ase 3 du potentiel d’miodarone« >action). L’miodarone« >allongement homogène du potentiel d’miodarone« >action et de lmiodarone« >a période réfrmiodarone« >actmiodarone« >aire réduit l’hypermiodarone« >autommiodarone« >atisme et les phénomènes de réentrée.

Ils ne modifient pmiodarone« >as lmiodarone« >a durée des QRS, mmiodarone« >ais miodarone« >allongent l’intervmiodarone« >alle Q-T (ex. miodarone« >amiodmiodarone« >arone, miodarone« >azimilide, brétylium, clofilium, dofétilide, dronédmiodarone« >arone, ibutilide, sémmiodarone« >atilide et d-sotmiodarone« >alol).

Voir : miodarone« >amiodmiodarone« >arone et bêtmiodarone« >abloqumiodarone« >ant (sotmiodarone« >alol)